Saint-Herblain > Salle de Spectacle > Le Zénith Nantes Métropole


Salle de Spectacle
Le Zénith Nantes Métropole
Boulevard du Zénith - ZAC d'Ar Mor - Atlantis
44800 Saint-Herblain
Site web : Le Zénith Nantes Métropole




Pourquoi un zenith à Nantes ?

Le Zénith de Nantes Métropole est le premier grand équipement communautaire décidé et financé par la communauté urbaine de Nantes.

Ce Zénith a pour vocation de compléter l’offre existante de salles de spectacles sur l’agglomération nantaise afin d’accueillir notamment les grandes tournées nationales et internationales.

De nombreux spectacles et créations artistiques sont proposés chaque année au public nantais et aux habitants de notre métropole, mais il était nécessaire en complément de pouvoir offrir aux artistes et au public une salle de 8500 places avec cette grande qualité technique qui caractérise les Zénith.

Un des axes marquant de la vie culturelle de Nantes et de son agglomération - parmi les nombreuses et très diverses manifestations artistiques présentées chaque année - est de savoir proposer des spectacles à destination du très large public, sans renier aucunement sur la qualité de la création.

Les Folles Journées, les spectacles de la Compagnie Royal de Luxe, le festival des Allumées il y a quelques années, pour ne citer que ces exemples, ont façonné et façonnent encore une relation particulière, populaire et complice, entre le public nantais et les artistes.

Le Zénith Nantes Métropole saura continuer cette démarche avec toute la variété que l’univers musical sait offrir.

Tout est donc en place pour la complète réussite de cette nouvelle salle de spectacle, à la hauteur du rayonnement de notre métropole sur l’ensemble du Grand Ouest.

Merci à tous les partenaires qui ont contribué à la réalisation du Zénith Nantes Métropole : l’Etat, le Conseil général, le Conseil régional des pays de la Loire et l’Union Européenne.

Souhaitons donc de grands moments au Zénith Nantes Métropole, à tous les publics et à tous les artistes qui donneront vie à cet équipement.

Jean-Marc Ayrault
Président de Nantes Métropole



La Société Coker créée par Daniel COLLING et Daniel KERAVEC en 1981, a été retenue en 2005 par Nantes Métropole pour exploiter le Zénith du même nom.

Daniel COLLING, créateur et directeur du Festival du Printemps de Bourges qui fêtera cette année ses 30 ans, a auparavant été impliqué au premier chef dans la production d’artistes tels que Jacques Higelin, Guy Bedos , Pierre Desproges, Stephan Eicher , Paul Personne, Bernard Lavilliers, Renaud, Hubert-Felix Thiefaine, Charlélie Couture, mais aussi David Bowie, Phil Collins / Genesis, Depeche Mode, Iggy Pop, R.E.M, Simple Minds, les Rolling Stones...

Daniel KERAVEC a collaboré avec Daniel COLLING sur le projet Zénith depuis son origine, en 1982. Avec lui, il est à l’origine de la société COKER, et assure à ce titre le poste de directeur adjoint du Zénith de Paris.

Il est par ailleurs fondateur, en 1979, de la société AGIR PUBLICITE, spécialisée dans la publicité des spectacles. Cette structure est aujourd’hui leader dans le domaine de la communication culturelle.

C’est en 1981 que Jack Lang, alors nouveau Ministre de la Culture, confie à Daniel COLLING une mission "d'étude d'une salle de grande capacité de variété-rock en région parisienne ». Les bases du « concept Zénith » posées dans ce cadre seront reprises par les architectes Philippe CHAIX et Jean-Paul MOREL, ce qui conduira à la mise en œuvre, en 1984, du Zénith de Paris, salle mythique qui a accueilli depuis lors des millions de spectateurs et la presque totalité des artistes des sphères rock et chanson.

La pertinence de ce concept « Zénith », dont Daniel COLLING est le fondateur, ne sera jamais démentie puisque le 18ème du nom est à ce jour en phase d’étude. D’autres architectes, d’autres exploitants en ont entre temps enrichi le principe par leurs approches et leurs expériences respectives ; Mais c’est bien l’équipe originelle, tant dans la conception de l‘ouvrage que de son exploitation, que l’on retrouve aujourd’hui autour du futur Zénith de Nantes Métropole, qui bénéficiera donc sur tous ces plans d’un niveau d’expertise de tout premier ordre.




Où acheter son billet ?

Le Zénith de Nantes Métropole n’émet pas la billetterie, et ne la commercialise pas non plus. Les billets peuvent donc être achetés auprès des diffuseurs de billetterie, implantés dans les points de vente suivant : magasins FNAC, Leclerc, Carrefour, Hyper U, Géant, Auchan, etc... (cliquez ici pour avoir la liste). Ils peuvent être aussi achetés dans les points de vente Ticketnet (cliquez ici pour avoir la liste). Ils sont généralement commercialisés plusieurs mois avant la date des spectacles.

Il arrive également, lorsque le concert n’est pas complet, que le producteur vende des billets le soir même du spectacle, aux caisses du Zénith sur le parvis de la salle.


Ces caisses permettent également le retrait des invitations, des places de concerts gagnés à l’occasion de concours, etc …

Important ! seuls les billets achetés auprès des points de vente officiels ou des producteurs du spectacle donnent droit à assister aux spectacles. Acheter votre billet en dehors de cadre sécurisé vous expose au risque de vous faire remettre un faux, une contrefaçon ou un billet volé, qui ne vous permettront en aucun cas d’accéder à la salle.



Différents types de placement

L’accueil du public au Zénith ne se déroule pas toujours de la même façon d’un spectacle à l’autre. Ces modalités d’accueil et de placement des spectateurs, décidées par l’artiste et son producteur, sont mentionnées sur les billets. Ces types d’accueil répondent à différentes appellations qu’il est utile de connaître et de comprendre.


« Assis debout » ou « Tout assis »

Schématiquement, l’espace accessible au public dans la salle du Zénith est constitué :
- des gradins, toujours équipés de sièges (4900, en tout)
- du parterre ou « fosse ». Ce parterre peut être nu, et permettre d’accueillir le public debout. On dit alors que la salle est en configuration « assis debout ».
Le parterre peut également être équipé de rangées de sièges. Dans ce dernier cas, tout le public est assis, à la fois en gradins et au parterre. On dit dans ce cas que la salle est en configuration « tout assis ».


« Placement libre » ou « placé numéroté »

Ces deux indications permettent au spectateur de savoir dans quelle condition ils seront placés dans la salle. Dans le premier cas, ils s’installent à l’endroit où ils le souhaitent (à l’exception des zones réservées- PMR, etc…) en fonction des places encore disponible.

La mention « placement libre » indique que les places ne sont pas numérotées, et que les spectateurs pourront s’asseoir à l’endroit de leur choix, dans la limite des places encore disponibles au moment où ils arriveront.

La mention « placé numéroté » indique que les billets achetés portent tous une lettre et un numéro, qui correspondent à un siège particulier, réservé au spectateur ayant acheté le billet correspondant. Lors de leur entrée dans la salle, les spectateurs sont ainsi orientés par les agents de contrôle vers la zone correspondant à leur place, puis pris en charge par une hôtesse qui les accompagnera jusqu’à leur siège.

Pour un spectacle « tout assis » et « placé numéroté », par exemple, le parterre sera équipé de sièges, et tous les spectateurs assisteront assis au spectacle.

La plupart des spectacles commercialisés en « tout assis » présentent des prix de billets différents, selon les qualités des places auxquelles ils donnent droit, selon qu’elles sont plus ou moins proches de la scène, et plus ou moins dans l’axe de celle-ci. Toutefois, les notions de 1ère, 2ème catégorie, carré or, etc. peuvent varier sensiblement d’un spectacle à l’autre selon les choix du producteur du spectacle. Les vendeurs en charge de la commercialisation des billets sur les points de vente disposent de toutes les informations pour permettre aux futurs spectateurs de visualiser les contours de ces différentes catégories sur le plan de la salle.

Dans le cas d’un spectacle « assis debout » et « placement libre », les spectateurs ont le choix de s’installer en gradin (être assis), ou au parterre dépourvu de sièges (être debout). Naturellement, même dans sa capacité maximum de 8500 personnes, le Zénith ne dispose que de 4.900 places assises ; une partie du public sera donc assis et l’autre partie sera debout au parterre, les premiers spectateurs arrivés ayant le loisir de choisir les places qui leur conviennent.
Important ! Les mentions « assis debout » et « placement libre » signifient donc que l’accès à une place assise n’est pas garanti.

Le Zénith de Nantes Métropole accueillera également des spectacles en « gradin numéroté ». Cette formule constitue un panachage des formules précédentes : le parterre accueille les spectateurs debout, et les spectateurs ayant acheté un billet numéroté en gradin (généralement plus cher) y ont un siège réservé.
Il existe également une formule de commercialisation des billets « par catégorie ». La salle y est divisée en différentes zones plus ou moins proches de la scène, plus ou moins dans l’axe de la scène, à des prix de billets différents.


Les évènements à venir


Stromae Zénith Nantes France
METRONOMY au Zénith de Nantes

Comment s'y rendre ? Etablissements à proximité ?



L'abus d'alcool est dangereux pour la santé